Une pratique traditionnelle de la traduction : de l’arabe vers les langues nationales dans les milieux islamiques savants de l’Afrique occidentale

Tal Tamari
Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Paris

Abstract

West African Islamic scholars have developed translation strategies and specialised linguistic registers that allow them to express and explain the concepts and contents of the medieval curriculum in their own languages. These translations, which are most usually oral, are based on the syntactic units of the source language (as distinct from both word-for-word and sentence-to-sentence translation). Written testimonies, as well as manuscript traces of these practices, show that they existed in some languages by the seventeenth century. The discovery of these scholarly registers leads to a reconsideration and re-evaluation of African languages as vehicles of scholarly discourse.

 Keywords: literary arabic, islamic scholarship, manding, fulfulde, songhay-zarma

Résumé

Les lettrés musulmans de l’Afrique occidentale ont élaboré des stratégies de traduction et des registres linguistiques spécifiques permettant d’exprimer et d’expliquer en leurs propres langues tous les concepts et savoirs du cursus arabo-islamique médiéval. Ces traductions, le plus souvent orales, sont fondées sur les unités syntaxiques de la langue source (à la différence d’un mot à mot ou d’une équivalence entre énoncés complets). Des témoignages écrits, ainsi que des traces manuscrites, attestent de l’existence de telles pratiques, dans certaines langues, dès le XVIIe siècle. La découverte de ces registres savants amène à repenser et à revaloriser les langues africaines en tant qu’instruments du discours intellectuel.

Mots-clés : arabe littéraire, savoirs islamiques, mandingue, peul, songhay-zarma

A propos de cette publication

 Mots-clés : arabe littéraire, savoirs islamiques, mandingue, peul, songhay-zarma 

Auteur : Tal Tamari (CNRS, Paris)

Citation: Tamari, T. (2020). Une pratique traditionnelle de la traduction : de l’arabe vers les langues nationales dans les milieux islamiques savants de l’Afrique occidentale. Critic, Vol.1, pp. 7-33.